Return to site

JEAN MERCIER MARTYR D UNE JUSTICE INJUSTE: fin de vie, suicide...

JEAN MERCIER

honteux, cet acharnement pour un homme qui n'a fait qu'accompagner sa femme dans sa mort volontaire: elle s'est bien suicidée, la Justice n'a jamais eu de doutes là dessus...

NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER? mais quel était le pire pour elle?

  • mourir ? ou

  • se voir imposer une vie douloureuse dont elle ne voulait plus?

CETTE LOI DOIT ABSOLUMENT ÊTRE MODIFIÉE

pour ne pas confondre le délit de fuite devant un accident ou un malaise,

avec l’aide apportée à une personne en fin de vie, souffrant de manière incurable, et qui l’a réclamée instamment…

AAVIVRE le dit depuis son existence !

pour elle la mort était délivrance, âgée et de plus en plus malade, souffrant de se voir ainsi mourir à petit feu, souffrant de ce qu'on l'ait déjà empêcher de mourir auparavant:

ils s'étaient promis depuis toujours assistance mutuelle, il l'a accompagnée, lui a donné la main jusqu'au bout, avec son amour.

AIMER, RESPECTER SA PAROLE DEVIENDRAIT-IL UN CRIME?

NON … ON LE PUNIT PARCE QU’IL A OSÉ LE DIRE !!!

sujet tabou…

PUNI PAR SON MEDECIN QUI L’A DÉNONCÉ : honte à lui !

alors qu’il connaissait sa volonté à elle, ses souffrances incurables aussi…

pourquoi cette intolérance ?

D’habitude

TOUS CEUX QUI ACCOMPAGNENT DANS UNE MORT VOLONTAIRE CHOISIE pour cause de fin de vie, de souffrances incurables SE CACHENT :

  • pour eux mêmes , de crainte de poursuites toujours ennuyeuses, même si

    le suicide n’étant pas un délit, l’accompagner ne peut pas être un acte délictueux

    mais aussi et surtout

  • pour les familles qui ne veulent pas que les autres sachent que c’est une mort volontaire, parce que le suicide est encore mal vu dans nos sociétés,

reste d e religiosité malgré les athées de la République ou les personnes qui s’accommodent avec leur religion, ne la suivant pas à la lettre,

République dont un des premiers gestes a été d’autoriser le suicide, condamné depuis toujours par les églises.

NOMBREUX SONT LES SUICIDES QUI PASSENT POUR DES MORTS NATURELLES, sans difficultés aucune.

CAR NOMBREUX sont CEUX QUI AIDENT À MOURIR EN FRANCE ceux qui leur demandent instamment pour ces raisons raisonnables, MÉDECINS ET AUTRES PERSONNES :

RAPPELEZ-VOUS LE MANIFESTE DES 300 MÉDECINS ET INFIRMIERS

à l’initiative du seul Dr Denis Labayle en sept 2006

lors du procès du Dr Laurence Tramois et Chantal Chanel , accusées en 2003,

Les accusées ont reçu le soutien sans précédent de 2134 soignants,

qui ont revendiqué dans un manifeste publié jeudi dans la presse

avoir pratiqué l'euthanasie active

et ont demandé une réforme législative (qu’on attend toujours!!!)

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20070306.OBS5521/nous-soignants-avons-en-conscience.html

"Parce que, de façon certaine, la maladie l'emportait sur nos thérapeutiques, parce que, malgré des traitements adaptés, les souffrances physiques et psychologiques rendaient la vie du patient intolérable, parce que le malade souhaitait en finir, nous, soignants, avons, en conscience, aidé médicalement des patients à mourir avec décence"

dit le manifeste.

voir le livre : « pitié pour les hommes » du Dr Labayle.

http://denislabayle.fr/spip/spip.php?page=extrait&id_rubrique=31&id_article=45

http://www.lemonde.fr/societe/article/2007/03/16/euthanasie-verdict-clement-au-proces-de-perigueux_883949_3224.html

Rappelez vous que l’infirmière a été acquittée, que si le médecin a eu une condamnation symbolique, c’est parce qu’elle même l’avait réclamée, se sentant coupable non pas de la mort d’une patiente mourante et souffrant le martyr, qui la réclamait, mais coupable d’avoir fait l’ordonnance et d’avoir laissé son infirmière faire le geste létal.

Depuis très longtemps, LE DR BERNARD SENET fait des cconférences dans le monde entier pour soutenir l’aide médicale à mourir, par un geste médical létal

lorsque la personne est en état de souffrances incurables, et surtout le réclame instamment, comme le font depuis plus de 10 ans les pays du Benelux

Il dit avoir aidé des patients à mourir, il n’a jamais été inquiété par la Justice, pas plus que les autres signataires du manifeste…

Car

QUI A LE DROIT D’IMPOSER SON ÉTHIQUE DE VIE

À CEUX QUI NE LA PARTAGENT PAS ?

Certains sont opposés à l’idée de choisir leur mort, d’en décider et on doit les respecter.

Certains sont favorables à supporter leur souffrance (rédemptrice), nul ne doit les en empêcher.

Mais

POUR CEUX QUI TROUVENT NORMAL DE DÉCIDER DE LEUR MORT

COMME ILS ONT TOUJOURS DÉCIDÉ DE LEUR VIE,

par ailleurs très peu nombreux…

QUI VEUT LEUR IMPOSER

DE POURSUIVRE UNE VIE DONT ILS NE VEULENT PAS ?

  • Et pourquoi ?

  • Parce que çà rapporte beaucoup d’argent ?

Voir le livre de Raymonde Pujol:

« Juteuses-carcasses : les-vieux, combiençà coûte ? … et combien çà rapporte ! »

http://www.lien-social.com/Juteuses-carcasses-Les-vieux-combien-ca-coute

  • Parce qu’ils veulent imposer leur propre éthique, différente ?

QUI REFUSE LE RESPECT ET LA COMPASSION À CEUX QUI SOUFFRENT ?

QUI REFUSE LA LIBERTE DE CHOISIR SA VIE , DONC SA MORT ?

QUI A LE DROIT DE POUSSER LES PERSONNES QUI VEULENT MOURIR À DES SUICIDES VIOLENTS ET SOLITAIRES, TRAUMATISANTS POUR TOUS ?

Malheureusement en France

la législation actuelle permet à des médecins trop autoritaires de ne pas respecter leurs patients…

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly