Return to site

la grande peur de la légalisation de l'euthanasie ou du suicide assisté (mort volontaire assistée)

Lecture:

http://aip.ci/cote-divoire-interune-compagnie-suisse-veut-autoriser-leuthanasie-pour-les-personnes-agees/

Une compagnie suisse, Exit, a décidé d’accorder un départ volontaire non seulement aux personnes atteintes d’une maladie mortelle et qui en souffrent, mais aussi aux personnes âgées qui ont décidé que l’heure de quitter la terre, une décision qui rencontre une opposition de la Fédération des médecins suisses.

Nous sommes complètement opposés à la proposition de la compagnie Exit.

Nous craignons que cette décision entraîne une hausse du nombre de suicides parmi la population âgée.

Nous avons peur que des personnes âgées puissent subir des pressions et décider de quitter ce monde »,

a déclaré le Dr Jürg Schlup, président de la Fédération des médecins suisses.

Erreur : Exit n'est pas une « compagnie », mais une association à but non lucratif.

Elle aide ceux de ses adhérents qui le souhaitent et qui répondent à certains critères (toute leur conscience, toutes leurs facultés mentales de décision, un état de souffrance incurable lié aux problèmes de leur vie actuelle) à mourir un peu plus vite, que la médecine moderne ne le permet actuellement, elle qui se veut toute puissante contre la nature.

non pas par "euthanasie" interdite en Suisse jusque là mais par suicide assisté,

N'oublions pas qu'il n'y a plus guère de vies « naturelles », sans médicaments réguliers, sans interventions de la sphère médicale moderne.

Pas de « vie naturelle », donc guère de « mort naturelle », puisque la mort est inhérente à la vie.

Ensuite qu'oppose-t-on à ceux qui souhaitent avancer un peu la date de leur mort, compte tenu de ce qui précède ? LA PEUR… rien de raisonnable…

Peur de l'augmentation des suicides chez les personnes âgées ? Peut-être

car actuellement tout est fait pour les empêcher de mourir… par suicide ou autrement.

On sait que beaucoup de « vieux » renoncent au suicide parce qu'ils ne savent pas comment mourir en douceur, accompagnés humainement.

Ils ne veulent pas pour leurs proches du fusil ou de la pendaison. Ils voudraient s'endormir et ne pas se réveiller, tout simplement.

Ils ne veulent pas rester seuls au moment de leur mort, comme autrefois : on veillait les mourants.

On respecte leurs idées, ou on leur interdit ce qu'ils souhaitent ardemment?

Nombre de pressions subies dans ce sens : interdit de suicide ! Pourquoi ? Nul ne le sait… AUCUN RESPECT des personnes.

Remarque : dans les pays qui ont autorisé l'euthanasie et le suicide assisté depuis très longtemps (mort liée à la volonté de l'intéressé/e et aidée), moins de 2 % des morts se font ainsi… la plupart des gens restent marqués par l'ancien interdit du suicide par les églises.

Alors n'ayons pas peur d'une augmentation subite de décès qui n'a été constaté dans aucun des pays qui ont libéralisé le suicide assisté !

Certains disent « la vie est sacrée », oui, pour eux-mêmes, mais pour ceux qui ne le croient pas ?

Liberté ou obéissance de force à des dogmes étrangers à eux ? AUCUN RESPECT des autres !

Certains ne supportent pas l'idée de mourir, pour eux mêmes… dommage car ils mourront quand même…

Mais de quel droit vouloir imposer aux autres leurs idées de vie éternelle sur terre (transhumanité et autres... ) ?

Peur de la médecine officielle et de la pharmacie (industrie) de perdre des clients ?

Nul n'ose le dire, mais pourtant, le « mourir » rapporte énormément d'argent aux professionnels, surtout en France où la sécurité sociale et les mutuelles payent à peu près tout les yeux fermés…

donc nous tous nous payons, la médecine n'est pas gratuite contrairement à ce que certains veulent nous faire croire…

Les mourants sont de bons clients, ils subissent et ne se plaignent pas… ils ne le peuvent pas…

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly