L’importance du sommeil de qualité chez l’enfant

L’importance du sommeil de qualité chez l’enfant

8 juillet 2020 0 Par Eva

Notre corps possède une horloge interne qui contrôle l’intermittence du sommeil et de l’éveil au cours d’une journée. On appelle ce processus interne le rythme circadien de veille-sommeil qui est influencé par divers signaux (la lumière et la noirceur). Il est donc important de connaître ces éléments de l’environnement qui peuvent aider ou nuire à cette période de repos essentielle.

Le sommeil de nuit comporte 2 phases :

  • le sommeil lent, qui comporte des périodes de sommeil léger et de sommeil profond. Pendant ce type de sommeil, les ondes cérébrales sont plus lentes et plus amples.
  • le sommeil paradoxal, qui est la phase pendant laquelle le cerveau rêve. C’est durant cette phase que l’individu dort profondément. Cependant, les activités de son cerveau s’apparentent à celles qu’on observe à l’état d’éveil.

Ces 2 phases combinées constituent un cycle de sommeil qui dure environ 90 minutes et qui se répète 6 à 8 fois par nuit chez l’enfant.

Combien d’heures par nuit selon l’âge ?

Le manque de sommeil, en nombre d’heures, peut nuire à la santé de l’enfant, en plus d’affecter sa mémoire, son raisonnement logique, son comportement et sa capacité à contrôler ses émotions.

Bien que chaque enfant soit différent, il existe tout de même une norme concernant le nombre suffisant d’heures de sommeil. En général, les plus petits de 1 à 2 ans ont besoin de 11 à 14 heures de sommeil par jour. Tandis que ceux de 3 à 5 ans ont besoin de dormir de 10 à 13 heures chaque jour, en incluant les siestes. À partir de 6 ans, et jusqu’à l’âge de 12 ans environ, les enfants ont plutôt besoin de 9 à 12 heures de sommeil par nuit.

Comment savoir si son enfant dort suffisamment ?

Pour avoir la certitude que votre enfant remplit bien ses heures de sommeil, il suffit d’être attentif à certains comportements qui sont les signes d’un manque de sommeil :

  • Réveil difficile,
  • Manque de concentration,
  • Maladresse inhabituelle,
  • Humeur maussade et irritable,
  • Agressivité,
  • Désintéressé de ce qu’il aime habituellement,
  • Deviens hyperactif,
  • Facilement malade.

Les bienfaits d’un bon sommeil

Un bon sommeil est défini par sa qualité et sa durée. Un sommeil suffisant aide au développement de l’enfant et à ses apprentissages. C’est pendant qu’il dort que l’enfant cimente tout ce qu’il a appris dans sa journée. Au final, un enfant qui dort suffisamment a l’avantage de pouvoir :

  • renforcer ses apprentissages, sur le plan tant du langage que des habiletés motrices, des informations apprises et des stratégies pour résoudre un problème ;
  • mieux utiliser son raisonnement logique ;
  • mieux maitriser ses émotions ;
  • rester alerte pendant la journée ;
  • se concentrer davantage et plus longtemps ;
  • bien se développer sur le plan physique ;
  • renforcer son système immunitaire.

Pour bien dormir

Si votre enfant a du mal à s’endormir ou s’il se réveille la nuit, portez attention à certaines habitudes de vie comme les heures de sommeil par exemple. Il est recommandé de garder les heures de coucher et de lever constantes et de ne pas trop s’en écarter et dans la mesure du possible.

Vous pouvez aussi instaurer une routine avant le coucher. La routine est une manière simple et efficace de préparer votre enfant au sommeil. Il est donc conseillé de prévoir une routine à faire avec lui chaque soir avant qu’il se couche. Elle peut durer de 20 à 30 minutes maximum. Il est important qu’elle se fasse de façon positive et dans la détente.

Bien choisir la literie pour une bonne nuit de sommeil

Pour bien dormir, il est important de faire le bon choix de literie. Les enfants passent un tiers de leur vie sur le lit. Il faut donc bien choisir le matelas de votre enfant. Les plus fermes, latex, ressorts, etc.

A noter qu’un matelas ne dure pas toute la vie, mais doit être changée au moins tous les 8 ans. Il faut alors noter ce détail pour le lit de votre enfant pour qu’il ne souffre pas.