Comment gérer le comportement agressif de votre enfant ?

23 novembre 2021 0 Par Aline

L’agressivité est un comportement qui se manifeste chez de nombreux enfants dès le bas âge. C’est précisément à ce moment, que les parents doivent apprendre à l’enfant à gérer ses émotions négatives et de prendre certaines dispositions préventives. Quelles sont les solutions pour gérer le comportement agressif d’un enfant ?

 

Souscrire à une assurance enfant

Lorsque vous vous retrouvez dans une telle situation, il est recommandé de souscrire à une assurance enfant. Cela permet de disposer des moyens adéquats pour une meilleure prise en charge. Généralement, dans ces cas, l’école à domicile est plus idéale que la scolarisation classique.

 

En effet, le contrat d’assurance vous permet de gérer les frais médicaux et autres indemnisations qui pourraient survenir d’une chicane entre enfants. Grâce aux garanties présentes dans le contrat, vous pouvez protéger votre enfant en cas de responsabilité civile, dommages corporels, secours et autres. L’assurance enfant est donc primordiale pour prévenir certains événements liés à l’agressivité des enfants à un certain âge.

 

Identifier les causes de ce comportement

La première chose à faire lorsque vous remarquez que votre enfant a un comportement agressif est d’essayer d’identifier les causes. Si vous arrivez à déterminer la source de sa colère, il sera plus simple d’apporter des solutions positives pour le gérer. Même si le comportement agressif des enfants est imprévisible, il est souvent le résultat d’une période de mise sous pression.

 

De ce fait, n’hésitez pas à l’observer durant plusieurs jours pour établir le schéma des événements déclencheurs. Bien sûr, cette observation peut prendre du temps, mais elle vous fournira les indications nécessaires pour pouvoir calmer ses crises.

 

De préférence, vous devez noter les différents éléments importants que vous observez. Ainsi, il sera possible de déterminer les schémas répétitifs à l’origine de ces comportements. En général, les enfants ayant moins de 3 ans par exemple, manifestent leur agressivité en face d’une situation où ils ne peuvent pas se faire comprendre. Dans ce cas, le comportement agressif traduit des émotions.

 

Aider l’enfant à comprendre et gérer lui-même ses émotions

La meilleure manière de gérer le comportement agressif d’un enfant est de le pousser à reconnaître le caractère mauvais de ses agissements. Pour ce faire, communiquez avec lui de manière positive sans le juger. Cela peut le blesser ou baisser l’estime qu’il a de lui-même. Faites-lui comprendre qu’il est normal d’être parfois en colère, mais cela ne doit pas le pousser à opter pour la violence. Au contraire, il doit apprendre à contrôler ses émotions.

 

La meilleure approche pour l’aider à parvenir à cette résolution est de lui raconter des situations par rapport à votre propre expérience. Pour les tous petits, essayez de leur montrer les conséquences de leurs actes par une mise en scène avec des jouets. Une fois qu’il a saisi le message, apprenez-lui à exprimer ses émotions autrement. Certaines habiletés peuvent l’aider à garder son calme, à savoir :

 

  • Respirer profondément quand la colère monte ;
  • Attraper sa jupe ou son pantalon pour s’empêcher de lever la main sur les autres ;
  • S’éloigner pour ne pas céder à la provocation ;
  • Se réfugier dans un coin tranquille pour se calmer.

Le yoga et les arts martiaux peuvent aussi être d’excellents moyens pour lui d’apprendre à recentrer son énergie de manière positive.

 

Être un adulte modèle devant un enfant agressif

Le comportement agressif d’un enfant peut naturellement heurter ses parents ou les adultes qui le côtoient. Cela ne justifie pas le fait de reproduire un comportement similaire à son égard. En lui faisant comprendre avec calme, fermeté et respect que ses gestes ne sont pas à reproduire, vous le poussez à réfléchir sur son attitude.

 

En effet, il doit comprendre que malgré son comportement frustrant, vous êtes parvenu à le corriger sans avoir de gestes agressifs ou de propos insultants. Cette manière de communiquer permet également de montrer à l’enfant que vous mettez son bien-être au-dessus de son attitude. Votre réaction doit être rassurante et sécuritaire, même si le discours est prononcé sur un ton ferme. Pour ce faire, utilisez des termes simples pour donner des directives à l’enfant dans ces situations. Restez également assez proche de lui pour le calmer lorsqu’il s’apprête à récidiver.