La téléassistance ou comment assurer la sécurité et l’autonomie des seniors ?

1 février 2021 0 Par Agnes

La téléassistance ou téléalarme permet aux personnes âgées de rester indépendantes et en sécurité dans leur domicile. Les dispositifs discrets qui interviennent dans ce genre de service peuvent surveiller la santé et appeler à l’aide en cas de problème. La téléassistance offre donc l’occasion à vos proches et à vous de vivre en toute tranquillité.

Qu’est-ce que la téléassistance ?

La téléassistance désigne un ensemble de services qui fait appel à des alarmes et des capteurs. Ces dispositifs permettent de vérifier que l’utilisateur va bien et d’appeler à l’aide si ce n’est pas le cas. De petits appareils installés dans sa maison se connectent à un service de surveillance à l’extérieur de son domicile.

Lorsqu’une alarme ou un capteur est activé, cela déclenche le processus d’appel à l’aide. Cette activation peut se faire soit manuellement par le senior en difficulté, soit automatiquement. L’exemple le plus connu est l’alarme personnelle portable. Cette dernière vous permet d’appuyer sur un bouton pour appeler à l’aide si vous en avez besoin, par exemple en cas de chute.

À noter qu’il existe aujourd’hui des dispositifs de téléassistance discrète. La téléalarme ne se présente pas uniquement sous la forme d’un gros médaillon facilement reconnaissable qui se porte autour du cou ou au poignet. Vous pouvez par exemple trouver sur le marché des montres téléassistance discrète, avec des déclencheurs d’alerte intégrés dans des montres tout à fait ordinaires.

Le fonctionnement de la téléalarme

L’utilisateur aura un boitier transmetteur branché sur sa ligne téléphonique ou sa connexion internet, ainsi que l’appareil permettant de déclencher l’alarme. Le boitier sera connecté à un centre d’assistance.

Lorsqu’une alarme est déclenchée, le boitier se connecte au centre d’assistance pour donner l’alerte. Le chargé d’écoute essayera de parler au senior en difficulté à travers le boitier, et fera les actions nécessaires pour apporter l’aide dont il a besoin. Cet opérateur est en possession des coordonnées de l’utilisateur ainsi que celles des personnes à contacter en cas d’urgence. Il peut notamment s’agir de ses proches, de soignants ou des services d’urgence.

Il est à remarquer que certains services de téléassistance peuvent simplement déclencher une alarme dans le domicile, plutôt que d’appeler un centre d’écoute. Cela peut être utile entre autres pour alerter un soignant d’un problème lorsqu’il se trouve dans une autre pièce de la maison du senior.

Les types d’équipements qui interviennent dans la téléassistance

Le choix est assez large en ce qui concerne les équipements en matière de téléassistance. Ces différentes solutions ont été conçues pour assurer la plus grande fiabilité tout en veillant à ce que la téléassistance ne soit pas gênante pour l’utilisateur. En voici entre autres quelques exemples :

  • Alarmes portables à porter au poignet ou autour du cou.
  • Alarmes fixes comme les tirettes pour la chambre ou la salle de bain.
  • Capteurs de mouvement. Par exemple, pour détecter si la personne est tombée du lit ou de son siège ou pour déclencher une alerte si elle n’a pas bougé depuis longtemps.
  • Détecteurs de fumée ou de gaz avec des dispositifs d’arrêt d’urgence pour réduire le risque d’incendie ou d’avoir oublié de couper l’arrivée de gaz d’une cuisinière.
  • Capteurs d’énurésie qui détecte la miction ou l’incontinence pour avertir le soignant si la literie devient humide.
  • Détecteurs d’inondation sous les éviers ou les baignoires pour signaler les fuites ou les débordements d’eau.
  • Distributeurs de pilules qui libèrent automatiquement les médicaments au moment propice et qui déclenche une alarme s’ils ne sont pas retirés du distributeur.
  • Capteurs de température pour veiller à ce que la température de la maison ne soit ni trop élevée, ni trop basse.
  • Capteurs d’ouverture de porte pour détecter si la personne s’absente de la maison et quand elle rentre.