Les conséquences d’un mauvais sommeil pour votre santé

2 avril 2021 0 Par Sarah

Le sommeil est très important pour l’organisme de chaque être humain. Cependant, le rythme de vie de la plupart des Français les pousse à dormir très peu. En effet, le manque ou trouble de sommeil impacte négativement la santé de ceux qui en souffrent. Quelles sont en réalité les conséquences d’un mauvais sommeil sur la santé ? Focus !

Les troubles digestifs

Les troubles digestifs et de sommeil sont étroitement liés. C’est pour cela que l’idéal pour une bonne nuit de sommeil est de dormir sur un matelas Dunlopillo. Un mauvais sommeil peut en réalité entraîner une intensification des troubles digestifs à travers la formation des molécules inflammatoires. Il s’agit par exemple du reflux gastro-œsophagien.

Par contre, la dyspepsie ou le syndrome du côlon irritable peuvent également troubler le cycle du sommeil. Ce qui pourrait éventuellement conduire à un manque chronique de sommeil. 

Les maladies cardiovasculaires

Selon les scientifiques, un mauvais sommeil répétitif entraîne différents types de conséquences biologiques. Il s’agit entre autres de l’augmentation du stress oxydant et la dénaturation de la réponse inflammatoire. Ce sont en réalité des mécanismes qui entrent en jeu dans les maladies cardiovasculaires. De plus, les études épidémiologiques démontrent que le manque de sommeil chronique peut augmenter les risques de contracter les maladies coronariennes, l’hypertension ou l’arythmie. D’après une étude réalisée en Europe, le trouble de sommeil constitue également un facteur de risque pour un accident vasculaire cérébral. 

Le surpoids

Le surpoids est l’impact le plus connu du manque de sommeil. En effet, lorsqu’on dort très peu, on prend du poids. Cela se justifie par le fait qu’on a plus tendance à manger un peu plus et plus spécifiquement les aliments assez riches. Et vu que vous gardez les mêmes habitudes journalières cela conduit à une prise de poids. D’après les études réalisées sur l’impact de troubles de sommeil sur l’équilibre énergétique, le manque de sommeil conduit à ingérer 385 calories. Tout en sachant que la dépense énergétique n’augmente pas forcément. Les personnes qui dorment très peu mangeraient plus d’aliments gras et moins de protéines.

Par contre chez les adolescents, les troubles de sommeil conduit à consommer beaucoup plus les aliments sucrés. Le manque de sommeil a donc un réel impact sur la prise du poids. Il urge alors d’identifier ces causes et d’y remédier. Le manque de confort de votre lit fait partie des causes les plus fréquentes d’un mauvais sommeil. Veillez alors à choisir un matelas confortable. Dunlopillo propose d’ailleurs des matelas de qualité qui vous permettront de dormir paisiblement. 

Le diabète

Le diabète fait aussi partie des conséquences liées à un mauvais sommeil. Selon plusieurs études scientifiques, ce trouble affecte la sensibilité à l’insuline et augmente le risque de contracter l diabète de type 2. La diminution de la sensibilité à l’insuline implique la prise de poids, ce qui fait partie des premières étapes du diabète. Le manque de sommeil chronique chez les personnes diabétiques entraîne souvent le bouleversement du contrôle de la glycémie. Il est donc important pour les personnes à risque de diabète de bien dormir. 

Les troubles de l’humeur

Il a été démontré par plusieurs spécialistes que le mauvais sommeil est intimement lié à la dépression. En effet, les personnes dépressives ont souvent tendance à dormir plus qu’il n’en faut. En régularisant leur rythme de sommeil, il est possible d’améliorer leur état. Mais parfois, c’est le manque de sommeil qui entraîne les troubles de l’humeur voire la dépression. Il est encore difficile de discerner clairement l’effet du sommeil sur ce trouble. Toutefois, l’insomnie fait partie des symptômes d’une dépression.

Les maladies neurodégénératives

Il y a peu, les troubles de sommeil ont été identifiés comme facteurs pouvant favoriser les maladies neurodégénératives (alzheimer et de Parkinson). En réalité, l’insomnie chronique induit des modifications au niveau du cerveau accumulation des protéines bêta amyloïdes et Tau. Plusieurs études sont venues confirmer l’effet des troubles de sommeil sur les maladies neurodégénératives.

En clair, avoir un bon cycle de sommeil est très important pour jouir d’une bonne santé.